L'Ordre de la Patte d'Acier

Guilde Pandarène neutre sur le serveur Kirin Tor, World of Warcraft.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La jeunesse de Suno Hara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kusha

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 13/01/2015

MessageSujet: La jeunesse de Suno Hara   Mer 11 Mar - 22:31



L'été sur l’Île Vagabonde était ce jour ci très pesant... Les jeunes pandarens qui jouaient dehors se frappaient avec des épées de bambou improvisées comme à leur habitude, mais transpiraient cette fois au travers de leurs pelages. Ce qui les motivait a continuer malgré la chaleur était l'absence d'un de leurs amis qui était aussi téméraire qu'un hozen, sa présence sur le terrain de jeux étais souvent dangereuse pour ces petits amis car même si ses coups étaient faibles et peu précis, il y avait toujours quelqu'un pour s'en prendre un et finir avec un bleu. Et même si on ne le tenait pas à l'écart parce qu'il connaissait les meilleures blagues, qu'il était sympathique et qu'il avait toujours pleins de délicieuses pâtisseries qu'il partageait avec joie et qui lui était offerte par sa maman surnommée par tous les enfants comme ''La Dame qui fait la meilleur meringue de l'Île''. Le fait que le jeune pandaren n’était pas là offrait la chance de gagner ce petit combat de ''bambépée'' sans blessures et cela leur plaisait.

Suno Hara était essoufflé dans sa petite maison. Son pire ennemi avais toujours été l'escalier de la maison où il était tombé étant petit, mais avec la présence de ce soleil de feu il se demandait si il n'avait pas trouver un adversaire encore plus dangereux. Coucher sur le sol à l'ombre d'une chaise il cherchait l'endroit le plus froid pour la sieste après son goûter du matin. Un petit gâteau a la meringue fait par sa mère, partie il y a peu pour faire la toilette de la vieille Pia. Le jeune pandaren vivait seul avec sa maman. Son père, touché par une terrible maladie, était mort alors que le jeune Suno Hara commençait a peine a comprendre qui étais ce gros pandaren qu'il avais appris a nommer ''Papa'' ce qui avais fait de lui le seul homme de la maison a l'âge de trois ans...Mais maintenant il en avait presque sept !

Mais la terrible chaleur avait touché tout les coins de la maison. Le jeune Suno Hara trouva finalement son coin d'ombre au prix d'une terrible épreuve : Monter les escaliers en direction du grenier. Le combat avec sa Némésis fut intense et il lui fallut dix bonnes minutes pour grimper l'escalier composé de seulement vingt marches. Arrivé dans le grenier sombre, Suno prit une longue inspiration, il avait gagné mais il était affaibli. Enfin, la sieste à l'ombre qu'il attendait tant pouvait enfin se réaliser. Il trouva une couverture pleine d’étranges bordures dorées et rouges. C’était la première fois qu'il montait dans le grenier de plus c’était aussi la première fois qu'il voyait une couverture de ce style là. Était-elle pandarène ? Il se coucha sans attendre dessus mais a la place d'un ''Pouf'' c'est un ''Aiiiiiieuh !'' de Suno Hara qui résonna. Il y avait quelque chose de dur a l'intérieur de la couverture ! Le pandaren furieux de se voir privé de la chute sur quelque chose de mou et du jolie bruit que cela engendre attrapa la couverture et en sortit la chose dure à l'intérieur... Il la brandit et avant de l'envoyer de rage a l'autre bout de la pièce regarda ce qu'il tenait.

Un vieux livre. Il était relié dans un cuir d'aucune espèce qu'il ne connaisait. Suno Hara adorait les contes que l'on lui racontait mais les lire était autre chose. Il observa longuement la couverture et déchiffra : ''Contes de Kuro Hara premier aventurier du ventre''.

Après la découverte du livre le jeune pandaren fut excité et tenta de lire les premières pages mais sans succès. Il attendit donc le soir pour demander l'aide de sa mère et, depuis cette journée d'été, le jeune Suno Hara profitait tout les soirs d'une partie du conte de Kuro Hara, ancêtre de sa famille et un des premiers a avoir suivit Liu Lang sur Shen Zin Su. Il parlait des saveurs des autres continents, de la beautés des paysages, des aventures incroyable qu'il avait vécut, et des valeurs du ventre. Suno Hara en fit son modèle. Son rêve. Et le jour de son départ de l'île il se jura qu'un jour lui aussi mettrait sa propre aventure par écrit pour son fils et toute sa descendance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La jeunesse de Suno Hara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cynotilapia hara gallireya
» fiche:cynotilapia sp.hara
» Cynotilapia sp. "hara" Gallireya reef
» Les animaux au salon du livre de jeunesse
» Un bon film de ma jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre de la Patte d'Acier :: La Tente des Guerriers :: Les Mille et un Parchemins-
Sauter vers: